Le blog de la décoration mais pas que …

entreprise sécurité privée agent dirigeant statut professionnelle marche entrepreneur ouvrir services indépendant commercial auto carte formation sociétés protection autorisation sasu clients devis personnel eurl diplômé social agents gestion sociale droit articles

Comment ouvrir une société de sécurité ?

Le secteur de la sécurité est en pleine expansion ces dernières années. L’on est en droit de vouloir profiter du potentiel économique qu’il offre en créant une société de sécurité. Cependant, il faut savoir s’y prendre.

Définir clairement son projet

Avoir une idée est bien, mais la définir clairement est encore mieux pour s’assurer de la mener à bien et de la réaliser parfaitement.

Identifier les activités de sécurité que l’on veut mener

Chaque type d’activité de sécurité a ses exigences et ses caractéristiques propres. On distingue notamment le gardiennage, la maintenance et la surveillance des systèmes d’alarme ainsi que la sécurité individuelle de personnes physiques.
Le gardiennage est par exemple une activité qui consiste à surveiller, à titre principal, les immeubles. Il peut être exercé à distance ou en présence sur les lieux.
La maintenance et la surveillance des systèmes d’alarme désignent une autre activité de la sécurité qui consiste en l’installation, la réparation et la veille sur des systèmes d’alarme dans les entreprises ou dans les maisons.
La sécurité individuelle de personnes physiques est une activité qui consiste à protéger physiquement une personne. Cela exige pour le garde du corps de suivre cette personne partout où elle va, pour veiller sur elle.

Définir les besoins incombant à l’activité

Suivant que l’on veuille exercer l’une de ces différentes activités ou toutes ces activités dans sa société, les besoins varient. Il est crucial de faire le point sur les différents moyens qui permettront de les mener à bien. Cela fait appel à la définition d’un business plan qui comprend notamment les charges, les ressources humaines et les prévisions.

Respecter la législation en vigueur

Après avoir clairement défini son projet, il faut procéder à l’enregistrement de sa société suivant le régime juridique choisi et s’assurer d’être en phase avec les normes d’exercice de l’activité.

Les régimes de société

Généralement, on a le choix entre une SAS, une SARL, une SURL ou encore une SA. Chaque législation nationale précise le cadre de chacun de ces régimes. Cependant, il faut opter pour un régime plutôt qu’un autre, suivant le capital, les prévisions et surtout les obligations juridiques. Le choix d’un régime juridique permet d’entrevoir la structure de la société.

Les autorisations spécifiques

Tous les secteurs d’activité ne sont pas accessibles à tous. Certaines activités exigent que l’on ait d’abord l’agrément de l’Etat pour les exercer. D’autres encore requièrent l’obtention d’une licence. Il est important de veiller à avoir l’agrément ou la licence lorsque cela est exigé pour l’exercice de l’activité de sécurité que l’on a choisi. Cela permet d’éviter toute déconvenue.

Partagez cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Vous aimerez aussi ces articles sur la sécurité :